Aux sources de l’heroic fantasy

Image de la bande annonce de l'émission "La Grande Librairie" consacrée au "Trône de fer" de George R. R. Martin.
LGL © 2014

Le jeudi 13 novembre, François Busnel, animateur de l’excellente émission « La Grande Librairie », recevra l’Américain George R. R. Martin, auteur de la saga du Trône de fer. Tous les dimanches, du 30 novembre au 28 décembre, Olivier Simonnet, lui, proposera de découvrir des lieux et des figures qui ont inspiré l’Anglais John R. R. Tolkien, auteur du non moins célèbre Seigneur des anneaux. Un documentaire de Simon Backès diffusé le 3 décembre, « J. R. R. Tolkien, des mots, des mondes », complètera ce cycle. C’est l’occasion de revenir sur deux succès littéraires puis filmiques, sur des histoires ou légendes qui ont influencé un professeur à l’Université d’Oxford ainsi qu’un journaliste, scénariste à Hollywood.

Écrit entre la fin des années 1920 et le début des années 1930, Bilbo le Hobbit paraît en 1937. Le roman obtenant un succès à la fois critique et commercial, l’éditeur de Tolkien, Stanley Unwin, réclame une suite. Le Seigneur des anneaux, fruit de douze ans de travail, est publié en 1954-1955. Les exemplaires vendus se chiffrent à présent en centaines de milliers et les adaptations sont pléthoriques. Le troisième volet du film réalisé par Peter Jackson, Le Hobbit : la bataille des cinq armées, sortira ainsi en salle le 10 décembre. Le premier tome du Trône de fer de George R. R. Martin paraît en 1996. La saga, qui compte aujourd’hui cinq tomes, en comprendra sept, auxquels s’ajoutent des préludes à l’histoire, tels que Le Chevalier errant, L’Épée lige ou, récemment paru, L’Œuf du dragon. Il s’est vendu environ trente millions d’exemplaires du Trône de fer et la série télévisuelle est parmi les plus regardées dans le monde.

Histoires et légendes sont à la source de ces œuvres littéraires, la frontière entre les unes et les autres n’étant d’ailleurs pas toujours facile à définir. Ainsi, les 7 et 14 décembre, John Howe, illustrateur officiel des œuvres de Tolkien et directeur artistique des films de Peter Jackson, comparera Merlin l’enchanteur en sa forêt de Brocéliande et Gandalf, le roi Arthur et Bilbo ou Frodo, les chevaliers de la table ronde et la communauté de l’anneau, la quête du Graal et celle de l’anneau, nous rappelant au passage l’héritage celtique qui rassemble les deux rives de la Manche, et l’universalité, car l’humanité, des contes, mythes et légendes. Comme Tolkien en son temps, Martin ne cache guère ses multiples sources d’inspiration : Le Seigneur des anneaux, à l’évidence, mais aussi Les Rois maudits (1955-1977) de l’académicien Maurice Druon. Le palais des ducs de Bourgogne à Dijon est l’un des cadres du Trône de fer, et la malédiction des templiers ou encore l’affaire de la tour de Nesles, dans laquelle auraient été impliquées les trois belles-filles de Philippe le Bel, influencèrent son auteur. François Busnel et Olivier Simonnet nous invitent donc aussi au voyage à travers des livres, légendes médiévales ou romans contemporains, et dans des contrées françaises ou étrangères.

Au-delà, ces émissions interrogent sur le processus de création, sur l’impossibilité de distinguer précisément le connu, le vécu et l’imaginé d’un auteur, la part de conscient et d’inconscient dans un récit. Si, du fait de son universalité, Le Seigneur des anneaux fut récupéré par des courants idéologiques divers et parfois opposés, nous retiendrons de l’œuvre de Tolkien, atteint de la fièvre des tranchées pendant la Grande Guerre et profondément marqué par le second conflit mondial, l’importance du libre arbitre, des ressources souvent insoupçonnées que chacun possède, et ce Bilbo, ce Frodo, telle femme ou tel homme, qui peu à peu acceptent une destinée à laquelle ils n’aspirent pas nécessairement, et ce pour défendre des valeurs.

« La Grande Librairie », 13 novembre 2014, 20 h 40, France 5. Signalons également la sortie du coffret des Carnets de route de François Busnel, consacrés à des écrivains du Royaume-Uni et d’Irlande, 6 DVD, 34,99 € ; « À la recherche du Hobbit », du 30 novembre au 28 décembre 2014, tous les dimanches à midi, et « J. R. R. Tolkien, des mots, des mondes », 3 décembre 2014, 22 h 20, Arte.

Les œuvres de Maurice Druon, de George R. R. Martin, de John R. R. Tolkien sont disponibles en plusieurs éditions, de même que les histoires et légendes qui les ont inspirées.