Fils d’émotions

Anna Golicz-Cottet et Olivier Thomas, Anathomie : fils animés d'émotions

La sculptrice Anna Golicz-Cottet et l’ingénieur Olivier Thomas, en couple dans l’art comme à la ville, ont créé Anathomie, un univers d’innovation et de nostalgie, empreint d’une immense poésie.

Sous les doigts d’Anna, les fils de fer deviennent figures amoureuses, gramophone ou projecteur de films super 8, au dessin joueur, léger, contemporain. Olivier, lui, conçoit et réalise les mécanismes qui les animent.

Ainsi une balance à l’unité d’une autre époque permet-elle de peser son âme, à la mesure d’une plume. La pesée réalisée, une phrase à méditer est offerte sur un morceau de papier.

Chaque sculpture n’est qu’idée, créativité et inventivité. Anna et Thomas y parlent d’amour, de rire, de souvenir, tant et si bien que l’on se surprend à revivre l’émerveillement de l’enfant, agrandi de ces messages à portée universelle.

Généreux et ouverts, Anna et Thomas invitent à les suivre dans le monde qu’ils ont façonné et à partager un moment de bonheur empli d’émotions.

Anna Golicz-Cottet et Olivier Thomas, « Anathomie : fils animés d’émotions », du 4 au 8 mai 2017, Révélations : biennale internationale des métiers d’art & création, Grand Palais, avenue Winston Churchill, 75008 Paris et, à défaut, sur leur site : http://www.anathomie.com.

Auteur : Hélène Bourguignon

Hélène Bourguignon travaille depuis plus de dix ans dans le secteur de l’édition universitaire. Si elle aime son métier, elle apprécie aussi de se changer les idées…

Laisser un commentaire