Talents contemporains

Photographie de Rahshia Linendoll-Sawyer, We Are Not Made of Wood (2012)
© Rahshia Linendoll-Sawyer, We Are Not Made of Wood (2012)

La Fondation Schneider, créée par François Schneider en 2000, s’est donné deux missions : aider les lycéens en situation sociale difficile et, dans le domaine de l’art contemporain, faire découvrir des talents inconnus et rapprocher le public des œuvres contemporaines. À cette fin, a été instauré un concours annuel qui distingue six catégories (dessin, installation, peinture, photographie, sculpture, vidéo) et porte sur le thème de l’eau. Le fait que la Fondation se situe à Wattwiller, ville du Haut-Rhin réputée pour ses eaux minérales, a-t-il orienté ce choix ? Quoiqu’il en soit, la Fondation nous convie jusqu’au 28 décembre 2014, à découvrir les lauréats de la seconde édition, celle de 2012.

Photographie de l'oeuvre de Valère Costes, Karstic Story (2012)
© Valère Costes, Karstic Story (2012)

L’eau est évoquée, représentée, fait partie du processus de création ou encore de l’œuvre. Par exemple, l’artiste Valère Costes, qui s’intéresse aux relations entre l’être humain et la nature et qui s’inspire de techniques scientifiques, présente Karstic Story et Dark Rain. Dans la première œuvre, il reconstitue, avec de l’eau, du plâtre et du sable, le processus de formation de stalactites. Dans la seconde, le passage du visiteur à côté de l’œuvre provoque une pluie ascendante.

Photographie de l'oeuvre de Valère Costes, Dark Rain (2012)
© Valère Costes, Dark Rain (2012)

The Cut de Jessie Brennan, Les Ruisselantes de Nour Awada ou encore Murs de Mehdi Meddaci : dans son écrin boisé, la Fondation Schneider invite à bien des découvertes…

« Talents contemporains », Fondation Schneider, jusqu’au 28 décembre 2014.