Rare, ou le mariage de l’art et de la littérature

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jusqu’au 24 septembre seulement, à l’excellente galerie Éric Dupont, il est possible de voir une œuvre de Stéphane Zagdanski avant que celle-ci ne s’effeuille. Rare se compose en effet d’un roman autobiographique tiré à deux cents exemplaires et de cent œuvres calligraphiées, aux formats, médiums et supports variés, qui correspondent aux 285 pages du livre et qui peuvent être acquises séparément accompagnées d’un exemplaire du livre. Ainsi l’œuvre sera-t-elle à l’automne à jamais dispersée, à moins qu’une institution ou un collectionneur ne décidât un jour d’en relier les feuilles le temps d’une exposition.

Livres de Stéphane Zagdanski

Stéphane Zagdanski a commis une vingtaine d’essais ou de romans, avant de s’atteler à Rare, récit sur l’écriture, « sur la difficulté d’écrire dans le chaos du monde ». « J’écris pour comprendre le monde et non pour être lu », ose-t-il. Michel de Montaigne n’affirmait-il pas : « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire nous viennent aisément » ? À l’évidence, il est question ici d’un puissant ressort de ce qui s’appelle expression.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir longtemps travaillé en secret de crainte qu’on le considérât fou, Stéphane Zagdanski a décidé de rendre publique son roman sous forme non typographique mais manuscrite, car il accorde de l’importance à cette dernière, à raison. Que gagnerait-on en effet à voir disparaître la calligraphie, cet art qui occupe une place centrale dans des cultures arabes ou asiatiques par exemple ? Aussi s’étale l’écriture de Stéphane Zagdanski sur les murs de la galerie, une écriture souvent colorée, mirobolante, qui parfois virevolte comme ses idées.

Rare de Stéphane Zagdanski, du 3 au 24 septembre 2016, Galerie Éric Dupont, 138 rue du Temple, 75003 Paris, 01 44 54 04 14, http://www.eric-dupont.com, info@eric-dupont.com, du mardi au samedi de 11h à 19h, entrée libre.